Activités du SSPHQ

 

 

Le journal du SSPHQ
 

 

SVQ - info-bulles Mobilisation
 

Syndicats HQ affiliés au SCFP
 

 

 

 

 

 


28 novembre 2017

 

À SURVEILLER - Dernière semaine de l'AGA

 

cette semaine

Jeudi 30 novembre – Rouyn-Noranda

Vendredi 1er décembre – Siège social

 

 

 


Se préparer à devenir gestionnaire... 
sans se mettre les
pieds dans les plats

Pour démontrer leurs aptitudes, nombre de spécialistes qui visent à devenir gestionnaire dans leur parcours professionnel obtiennent une charge d’équipe. Si c’est effectivement une bonne façon de se mettre en valeur et d’acquérir de nouvelles compétences, il faut cependant respecter le rôle et les responsabilités qui sont dévolus à ce poste.

Poser des gestes réservés à la gestion pourrait vous amener des ennuis. Bien que certains gestionnaires demandent et autorisent leurs chargés d’équipe à poser ces gestes (voir le tableau), ceux-ci s’exposent à des plaintes. Ce qui, tout compte fait, n’est pas souhaitable lorsque l’on veut progresser dans l’entreprise. 
 
Une autre manière d’acquérir de l’expérience et les aptitudes nécessaires à la gestion de personnel est d’effectuer des remplacements de gestionnaire. Cependant, un spécialiste, même en assignation temporaire à un poste de cadre auprès d’employés membres du Syndicat, ne peut agir en matière d’imposition de mesures administratives et disciplinaires. Ces tâches sont réservées aux gestionnaires nommés.

En savoir plus sur les rôles du Chargé d'équipe 
et voir DES EXEMPLES DE GESTES ET LEUR RESPONSABLE LÉGITIME

Horaire variable
Plage fixe vs plage mobile

Tous les employés sont admissibles à l’horaire variable, sauf ceux qui travaillent par quart ou si l’horaire est incompatible avec la nature de leur travail.

Vous devez amener vos enfants à l’école? C’est correct.  
Vous vous remettez en forme sur votre heure de diner ? C’est correct. 
Vous ne pouvez manquer le spectacle de votre enfant ? C’est correct. 
Vous avez l’habitude de rejoindre votre maman pour le lunch ?  


C’est correct, vous y avez droit ! 

Autres infos et des notions de base de la gestion de l’horaire variable

Le totalisateur 
n’est pas
un outil de
surveillance

Au moment de son implantation
en 2008, la Gestion, alors représentée par Michel Lefebvre, directeur Expertise et stratégie en ressources, nous précisait que 
« le totalisateur n’est pas un outil de surveillance et qu’il n’a pas pour objectif de gérer les journées de travail et de contrôler les entrées et sorties. » 

Selon notre Convention collective, le totalisateur virtuel n’est qu’un outil de calcul des heures de travail pour gérer l’horaire variable des employés.  Si vous oubliez de vous brancher ou débrancher, vous devez le concilier dans votre feuille de temps.

Vous pensez que votre gestionnaire aurait besoin d’un 
rafraîchissement sur l’usage du totalisateur et ses  balises?

Communiquez avec votre
représentant syndical local 
pour qu'une lecture de la convention collective soit organisée. 

Activités syndicales
Commission parlementaire

Demain, mardi le 28 novembre, Guy Bergeron sera présent, à l’instar de nombreux dirigeants syndicaux, sur la Colline Parlementaire afin d’assister aux auditions publiques sur le projet de loi no 149 concernant la bonification du RRQ et modifiant diverses dispositions législatives en matière de retraite. La FTQ doit notamment prendre la parole à compter de 11 h.




Fin de la tournée 

Assemblée générale annuelle
Dernière chance pour assister à l’Assemblée générale !
Votre participation est importante, puisqu’en plus du budget et d’amendements aux Statuts proposés par un membre, vous devez vous prononcer et voter sur la possibilité de négocier notre Convention collective dès 2018, soit de façon anticipée et en front commun. Le résultat du vote sera dévoilé le 14 décembre à midi par l’ensemble des sections locales HQ affiliées au SCFP, membre du front commun.
Cette semaine...
Jeudi 30 novembre – Rouyn-Noranda, Hôtel Best Western
Vendredi 1er décembre – Siège social, Amphithéâtre
Calendrier
Documents

Précision - Dans l’@EXPRESS du 13 novembre, nous évoquions que suite à la hausse du RRQ (projet de loi 149), vous n’obtiendrez pas plus d’argent à la retraite étant donné que le Régime de retraite d’Hydro-Québec est actuellement harmonisé au RRQ à compter de 65 ans. Précisons que la hausse du RRQ engendrera une augmentation de vos cotisations dès 2019 et vous obtiendrez plus d’argent à la retraite, si aucune modification n’est apportée au RRHQ. Rappelons aussi que la formule de rente du RRHQ est intégrée à celle du RRQ, mais qu’elle ne se fait pas automatiquement. En effet, le règlement actuel sur le RRHQ ne tient pas compte de la hausse à venir du RRQ. Dans le cadre de la prochaine négociation, advenant des modifications au RRHQ à ce sujet, nous vous tiendrons bien sûr au courant.

 

13 novembre 2017

 

Dossier spécial

TEMPS sUPPLÉMENTAIRE


Le temps supplémentaire est avant tout régi par l’Article 17 de notre Convention collective. Une conférence midi intitulée Aménagement de mon temps de travail est aussi prête à vous être présentée. N’hésitez pas à en faire la demande à votre représentant syndical. En voici un portrait rapide.

À lire ici.

 

 

 

Obtenir du soutien dans son milieu de travail

Le Programme d’aide aux employés (PAE) 1-866-871-5335, géré par un organisme indépendant des ressources humaines d’Hydro-Québec, peut vous diriger vers les ressources appropriées, et ce, en toute confidentialité. Vous n’avez d’ailleurs pas à raconter ou à décrire en détail la situation aux intervenant(e)s du PAE, leur travail consiste à vous référer à la bonne place.   

Vous pouvez également contacter un membre du Réseau de délégués sociaux qui est formé pour vous écouter, vous guider vers les ressources adéquates et vous soutenir dans votre démarche, si vous le désirez. Cette approche est tout aussi confidentielle.

La campagne Centraide est importante pour le Réseau des délégués sociaux, puisque les délégués réfèrent nombre de membres à des organismes soutenus par celle-ci !  

 

 

 

26 octobre 2017

 

Droits de la personne

Vous avez droit à un environnement de travail sain et respectueux

L'actualité récente et les réseaux sociaux avec le hashtag #MeToo ont remué beaucoup d'émotion pour plusieurs. Le message que nous voulons vous transmettre aujourd'hui : Non, vous n'êtes pas seul(e). Oui, il existe des ressources pour dénoncer ou pour obtenir du soutien.

Dénoncer une situation inacceptable au travail

Vous pouvez dénoncer une situation inacceptable en toute confidentialité si vous croyez être victime ou avez été témoin d'actes répréhensibles, que ce soit à caractère sexuel, psychologique, hiérarchique ou organisationnel. L'intimidation, la discrimination, la violence verbale ou physique, le manque de civilité, les conflits et le climat de travail malsain sont tous des événements ou des situations qui doivent et qui peuvent être dénoncés.
 
Si vous n'êtes pas certain(e) de la situation, parlez avec votre gestionnaire, s'il n'est pas en cause et si vous êtes à l'aise de le faire. Sinon, c'est toujours une bonne idée de vous adresser au Syndicat, votre directeur syndical ou un membre du comité Droits de la personne peut vous soutenir dans votre démarche. Le formulaire de signalement du Syndicat est également à votre disposition afin d'amorcer l'évaluation de la situation. Le tout est confidentiel.

 

Obtenir du soutien dans son milieu de travail

Le Programme d'aide aux employés (PAE) 1-866-871-5335, géré par un organisme indépendant des ressources humaines d'Hydro-Québec, peut vous diriger vers les ressources appropriées, et ce, en toute confidentialité. Vous n'avez d'ailleurs pas à raconter et à décrire en détail la situation aux intervenant(e)s du PAE, leur travail consiste à vous référer à la bonne place.   
 
Vous pouvez également contacter un membre du Réseau de délégués sociaux qui est formé pour vous écouter, vous guider vers les ressources adéquates et vous soutenir dans votre démarche, si vous le désirez. Cette approche, souvent privilégiée par les hommes, est tout aussi confidentielle.

 

« En tout temps et en tout lieu, le respect doit primer »

 

Comité Droits de la personne

DDLP@ssphq.org 514 382-7747 ou sans frais : 1-877-699-7747

Diane Côté, poste 3317

Éric Dion, poste 3308

Cellulaire en tout temps : 819 469-6872

 


Syndicat des spécialistes et professionnels d'Hydro-Québec - Section locale 4250 SCFP-FTQ

Dernière mise à jour : 28/11/2017